Un peu d’histoire

A l’origine de la découverte des îles de la Réunion, de Maurice et de Rodrigues, le navigateur portugais Pedro de Mascarenhas au seizième siècle qui leur a donné leur nom de Mascareignes. D’abord ignorée au profit de Madagascar, les français la considère comme une terre d’exil pour y banir les indésirables. Cependant, en 1646, la France revendique officiellement l’île et la rebaptisera l’île Bourbon. Le développement de l’île se fera petit à petit grâce à diverses productions : le café, les céréales, les épices et le coton au cours du dix-huitième siècle et à l’esclavage. Si on ne peut que condamner les horreurs de l’esclave, la diversité culturelle de la Réunion qui en a résulté rend cette île très particulière. En 1810, l’île est perdue aux mains des anglais pendant 5 ans. Durant ces cinq années, la culture de la canne à sucre y est introduite et remplace massivement les autres cultures. Les français poursuivent cette orientation et mettent fin progressivement à l’esclavage en 1848. Cependant, la colonie devra attendre 1946 pour se voir attribuer le statut de Département d’Outre-Mer.

545px-Blason_Réunion_DOM.svg

Partager cette page via mail Partager cette page via mail | Imprimer cette page Imprimer cette page
Vous pouvez suivre les réponses à cette articles vie le flux RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.
Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>